Meilleur navigateur privé, sécurisé et gratuit !

Les craintes de l’internaute, lorsqu’il se connecte à internet, sont les risques que les tiers puissent accéder à ses données et à sa vie privée. En effet, bon nombre de navigateurs présentent des failles de sécurité et manque de protection pour notre vie privée. Tandis que quelques-uns sont conçus de sorte à sécuriser les activités de l’internaute ( les navigateur privés donc), d’autres par contre les rendent accessibles aux tiers. Ces derniers s’en servent ainsi pour collecter ses informations personnelles à partir des éléments tels que : 

  • Historique de navigation : il s’agit de l’enregistrement automatique de tous les sites web que vous visitez
  • Identifiants de connexion : ce sont les informations relatives aux noms d’utilisateur ainsi que les mots de passe.
  • Cookies et traqueurs : ceux-ci sont générés par les sites que vous visitez
  • Remplissage automatique des informations : il s’agit des informations comme vos noms, adresses, numéros de téléphone, etc.

Parfois, le fait qu’un navigateur soit sécurisé ne suffit pas toujours à sécuriser ses données ainsi que sa vie privée. Les mesures de sécurité dont dispose un navigateur peuvent être contournées. Pour en savoir davantage à ce propos, vous n’aurez qu’à consulter nos supports. Ils traitent des questions relatives aux empreintes digitales des navigateurs et aux fuites de WebRTC ainsi que de leurs solutions.

Ce guide, dédié à la sécurité et la confidentialité des navigateurs traitera des sujets tels que :

  1. Les meilleurs navigateurs sécurisés, qui respectent votre vie privée
  2. Problèmes avec d’autres navigateurs
  3. Compartimentation de la sécurité des navigateurs
  4. Compléments pour navigateur sécurisé
  5. Le mode « navigation privée » n’est pas privé (l’utilité d’un VPN)

ATTENTION : En utilisant les navigateurs en mode « privé » ou « incognito », votre adresse IP est toujours exposée. Ainsi, les sites web, annonces et trackers, qui se chargent dans votre navigateur parviennent facilement y accéder. Néanmoins, la meilleure manière de protéger votre confidentialité ainsi que votre adresse IP et votre emplacement est de recourir à un VPN. Cependant, vous devez choisir un bon VPN, que vous vous associerez par la suite avec un excellent navigateur privé pour jouir d’une protection optimale. À cet effet, nous vous suggérons nos trois principales recommandations, tirées de la liste des meilleurs VPN (avec les promotions)

Qu’en est-il des navigateurs les plus sûrs à combiner avec un VPN, afin d’optimiser votre confidentialité en ligne ?

Des navigateurs sécurisés, qui protègent votre vie privée

Pour déterminer les meilleurs navigateurs privés susceptibles de protéger votre vie privée, nous nous baserons sur deux principaux facteurs :

  • Sécurité : ici, il s’agira de déterminer comment un navigateur vous protège des pirates, des vulnérabilités et des exploits en lignes.
  • La protection de la vie privée : À ce niveau, nous essayerons de quantifier les données que votre navigateur peut collecter et déterminerons les personnes susceptibles d’y avoir accès. Ensuite, nous verrons comment un navigateur protège votre vie privée.

Des opinions contradictoires ! Comme dans le cas de Tor, il y a diverses opinions sur la protection de la vie privée et la confidentialité d’un navigateur.

Le présent support ne vise pas à vanter les mérites d’un navigateur en particulier. Il vise surtout à vous informer sur l’existence de navigateurs susceptibles de protéger votre vie privée et de sécuriser les données en ligne. Le choix vous reviens d’opter un navigateur privé en fonction de vos besoins. Cela dit, voici les navigateurs, qui octroient plus de sécurité et plus de confidentialité en ligne.

1. Navigateur sécurisé Brave

navigateur anonyme BRAVE

Brave quant à lui, est également un navigateur basé sur Chromium. Cependant, il est plus rapide, sécurisé et axé sur la protection par défaut de la vie privée. Il intègre un bloqueur de publicité et dispose d’une protection des empreintes digitales du navigateur. Brave a été développé par Brandon Eich, autre employé par Mozilla. Il est un choix idéal la protection de la vie privée et une connexion sécurisée.

Tout comme Iridium, Brave est par défaut pour la protection de la vie privée. Avec les réglages de confidentialité de base, il fonctionne sans encombre. Les fonctions supplémentaires ne nuisent en rien à son fonctionnement dont voici un bref aperçu :

  • Blocage par défaut des publicités et des traqueurs
  • Protection contre les empreintes digitales des navigateurs
  • Bloqueur de script intégré
  • Mise à jour automatique du HTTPS (HTTPS Everywhere)

Brave diffuse maintenant des annonces : Bien entendu, le navigateur Brave dispose de bloqueurs d’annonces. Néanmoins, depuis Avril 2019, Brave propose son propre programme d’annonce. En effet, les annonces seront au préalable vérifiées par Brave avant d’être diffusées. Quant aux revenus générés par ces annonces, ils seront partagés avec les utilisateurs suivant un modèle prédéfini. Ce programme de publicité est une initiative que certains qualifient d’hypocrite. Néanmoins, cela n’a rien de surprenant, venant d’un navigateur privé cherchant juste à faire quelques bénéfices.

Brave s’est aussi fait critiqué du fait qu’il incrustait ses propres annonces dans celles des sites web, empêchant l’affichage de ceux-ci. Ainsi, il abusait de l’effort des autres et en tirait tous les bénéfices. Mais, comme explique dans notre avis sur Brave, il est nécessaire de cocher une case pour activer ce système publicitaire. Autrement dit, il est désactiver par défaut.

Malgré qu’il ait reçu de nombreuses critiques de la part de la communauté, Brave offre une excellente protection de la vie privée. De plus, aucune connaissances technique, ni aucun réglage ne sont nécessaires pour être en toute sécurité et bénéficier d’une confidentialité accrue. Vous n’avez qu’à le télécharger et à naviguer.

2. Firefox (modifié et adapté pour le respect de la vie privée)

logo du navigateur Firefox

Firefox est un excellent navigateur. Il dispose d’une multitude de fonctionnalités, chargées de protéger la vie privée de l’utilisateur. Outre ces fonctionnalités, il dispose de multiples options de personnalisation ainsi que des mises à jour régulières assurées par une équipe de développement active. Sa dernière version est à la fois rapide et légère. De plus, elle offre une multitude de paramètres de personnalisation en ce qui concerne la protection de la vie privée.

À sa création, Firefox n’était sans doute pas le meilleur en ce qui concerne la protection de la vie privée. Néanmoins, il dispose de paramètres de personnalisation permettant de renforcer son niveau de protection. J’en ai d’ailleurs fait mention dans mon guide de modification de Firefox pour la protection de la vie privée. Pour y parvenir, il vous suffit de désactiver la télémétrie dans Firefox. Cette dernière est une fonction permettant la collecte de « données techniques et d’interactions » dans votre navigateur. Par ailleurs, elle permet aussi « d’installer et d’exécuter des études » dans votre navigateur.

En accédant aux paramètres de sécurité et de confidentialité, vous y trouverez de multiples options de personnalisation. Ces différentes options sont conçues de sorte à vous octroyer différents niveaux de sécurité, à savoir : Standard, Strict et Personnalisé.

paramètrages de la navigation privée dans firefox

Firefox dispose d’un autre avantage consistant en la possibilité d’utiliser des extensions de navigateur privées. Ces extensions ont pour but d’optimiser votre sécurité et la protection de votre privée. Néanmoins, vous en saurez plus sur ces extensions un peu plus loin.

Points forts de Firefox :

  • Code source ouvert, ayant fait l’objet d’audit par un tiers
  • Un développement actif et des mises à jour permanentes
  • Équipé pour la protection de la vie privée et doté de multiples options de personnalisation
  • Prise en charge de multiples extensions de navigateurs
  • Désactivation manuelle de la télémétrie et du suivi
  • Autres options de modification destinées à renforcer la sécurité et la protection de la vie privée

Au cas où vous voudriez toujours profiter des anciens modules complémentaires, vous pouvez vous procurer la version de support étendu de Firefox (ESR). Ces modules ne sont pas disponibles dans sa dernière version. En outre, si vous voulez une version de Firefox pour Android, vous n’avez qu’à opter pour Firefox Focus. Ce dernier est aussi axé sur la protection de la vie privée.

3. Navigateur Iridium sécurisé

logo du navigateur sécurisé Iridium

Pour ceux qui veulent un navigateur privé supportant les extensions de Chrome, Iridium est une excellente option. Il s’agit d’un navigateur sécurisé, qui vous octroie plus de confidentialité que Chrome.

Note : Certes, Iridium fonctionne sur Windows, Mac Os et Linux. Cependant, il n’y a pas de versions qui soient adaptées à Android et iOS. Celles-ci sont prévues pour le second semestre 2020.

Iridium Browser est basé sur le code de base du chrome. Toutes les modifications améliorent la confidentialité de l’utilisateur et garantissent l’utilisation des technologies les plus récentes et les plus sûres. La transmission automatique de requêtes partielles, de mots clés et de mesures aux services centraux est empêchée et ne se produit qu’avec l’approbation de l’utilisateur. En outre, toutes nos constructions sont reproductibles et les modifications sont vérifiables, ce qui donne au projet une longueur d’avance sur les autres fournisseurs de navigateurs sécurisés.

Traduit de l’anglais – Site officiel Iridium

Comparé à Chrome, Iridium est beaucoup plus évolué en matière de sécurité et de protection de la vie privée. De plus, il est mis à jour de façon régulière. Vous pouvez donc constater par vous-même en quoi Iridium diffère de Chrome puisque le code source de la page est disponible sur GitHub.

4. Navigateur Tor

logo navigateur tor

Le navigateur Tor n’est autre qu’une version améliorée de Firefox, configuré pour fonctionner sur le réseau Tor. À la base, il s’agit d’un s’agit d’un navigateur sécurisé. Il est configuré pour vous protéger contre les empreintes digitales du navigateur. Cependant, il comporte quelques inconvénients.

Tor est un réseau acheminant le trafic sur trois sauts différents, ce qui ralentit la vitesse des téléchargements. Compte tenu du blocage des scripts, la version par défaut du navigateur peut altérer le fonctionnement de certains sites internet. Par ailleurs, le réseau Tor comporte lui-même quelques inconvénients. Il s’agit notamment des nœuds malveillants de sortie, d’un temps de latence élevé, d’une dépendance financière du gouvernement. Ce dernier aspect pousse certains à le soupçonner d’être compromis.

Il est possible d’utiliser le navigateur Tor tandis que le réseau Tor est désactivé. Cela étant fait, Tor fonctionne normalement comme les autres applications du support. À défaut, vous pouvez simplement activer un VPN en arrière-plan. Ainsi, ce dernier cryptera en lieu et place du réseau Tor votre trafic et votre adresse IP. De plus, votre vitesse de connexion se verra accélérée.

5. Navigateur Chromium sans Google

Logo du navigateur Chromium

Ungoogled Chromium est l’aboutissement d’un projet Open Source. Il vise la création d’un navigateur Chromium, qui ne rencontre pas les mêmes problèmes de confidentialité que Google.

ungoogled-chromium est Google Chromium, sans dépendance aux services web de Google. Il comporte également quelques ajustements pour améliorer la confidentialité, le contrôle et la transparence (qui nécessitent presque tous une activation ou une validation manuelle).

ungoogled-chromium conserve le plus fidèlement possible l’expérience par défaut de Chromium. Contrairement aux autres fourches Chromium qui ont leur propre vision d’un navigateur web, ungoogled-chromium est essentiellement un substitut de Chromium.

Traduit de l’anglais – Site officiel Chromium

6. Navigateur GNU IceCat

logo de Gnu iceCat browser

GNU IceCat est un dérivé de Firefox. Il est issu du projet de logiciel libre GNU. Cela étant, il s’agit d’une application entièrement libre. Il est doté de divers modules complémentaires ainsi que de dispositifs d’outils de confidentialité par défaut. Sur sa page sont listées diverses fonctionnalités de protection de la vie privée. Celles-ci sont entre autres :

  • LibreJS
  • HTTPS-Everywhere
  • SpyBlock
  • AboutIceCat
  • Contre-mesures en matière d’empreintes digitales

Pour plus d’information sur IceCat, vous n’avez qu’à consulter sa page officielle, ci-dessous 

Problèmes avec les autres navigateurs

Certains navigateurs se prétendent invulnérables. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’ils sont les meilleurs navigateurs privés pour lesquels on puisse opter. Parmi ces derniers figurent :

1. Google Chrome

Google Chrome est de loin le plus populaire des navigateurs. Néanmoins, il s’agit également d’un outil de collecte de données. Il n’est de ce pas recommandé pour qui cherche à protéger sa vie privée.

Avec un tel navigateur, vous courrez permanemment le risque que vos activités sur Google Chrome soient espionnées en vue de publicités ciblées.

2. Microsoft Internet Explorer/Edge

Edge est un produit Microsoft.

Au même titre que Windows, les produits Microsoft sont déconseillés, en particulier Internet Explorer et le navigateur Edge. Ce sont des logiciels à code source fermé. Ainsi, il est impossible de savoir ce se passe en arrière-plan. De plus, ils ne sont pas doués pour la protection de la vie privée.  

3. Navigateur Opéra

Développé en Norvège, Opéra était à la base un navigateur fiable. Cependant, il a été racheté en 2016 par un consortium chinois pour la valeur de 600 millions de dollars. Dès lors, sa politique de confidentialité a changé. Il est expliqué dans sa nouvelle politique de confidentialité comment sont collectées et partagées vos données lorsque vous utilisez ce navigateur. L’image ci-dessous vous donne davantage de détails :

Opera collecte données personnelles

Opéra vous propose également un « VPN gratuit ». Cela dit, il ne s’agit pas d’un VPN à véritablement parler. C’est juste qu’il n’octroie pas un cryptage complet. Ainsi, malgré l’utilisation d’un tel VPN, vos données sont quand même collectées. C’est pour cette raison que ce navigateur ainsi que les VPN gratuits sont déconseillés.

4. Epic Navigator

Créé par  »Hidden Reflex », une société basée en Inde, Epic est un navigateur inspiré de Chromium. En dépit du fait qu’Epic affirme que son code est Open Source depuis 2014, il est à ce jour toujours fermé. Cependant, nombreuses personnes s’interrogent sur ce qui se passe-t-il en coulisses ? Comment gèrent-ils Chromium et suppriment-ils le code invasif ?

À l’image d’Opera VPN, Epic navigator affirme mettre à la disposition de ses utilisateurs à travers son navigateur un  »VPN gratuit ». Cela est inexacte. En vérité, il se contente d’acheminer le trafic en utilisant un serveur proxy américain. Tout comme Opera VPN et celle de divers services de  »proxy gratuit », il s’agit en fait d’un système de collecte frauduleuse des données. On constate également grâce à une lecture de la politique de confidentialité d’Epic que les données issues de  »services de téléchargement de vidéos et de proxy » sont collectées.

En analysant Epic, un utilisateur a remarqué qu’il se connectait en fait à Google au moment du démarrage du navigateur. Il est alors évident qu’Epic ne s’est jamais dé-googlé, contrairement à ce qu’il dit.

Cela dit, différents navigateurs privés basés sur Chrome méritent également votre attention (Iridium, Chrome non googlé lu encore Brave par exemple).

5. Navigateur Safari

Il s’agit d’un navigateur proposé par défaut sur les appareils Mac OS et iOS. D’un point de vue général, il n’y a pas vraiment d’énormes reproches à faire à Safari par rapport à la protection de la vie privée qu’il fournit. Cependant, différentes raisons nous empêchent de vous le recommander :

Lorsqu’on en vient à la protection de la vie privée, il est néanmoins important de signaler qu’Apple prend des mesures plus efficaces que la majorité des grandes entreprises. Vous êtes constamment protégé contre les suivis grâce à Safari. De plus, ce navigateur bloque automatiquement les cookies envoyés par les tiers.

6. Navigateur Vivaldi

Outre les modifications de code source présentées ici, Vivaldi est également basé sur Chromium. En raison de caractéristiques moins développées que celles de ses concurrents en général (celui de Firefox est meilleur), Vivaldi est moins connu. Plusieurs informations en rapport avec la collecte d’informations et l’utilisation d’identifiants uniques sont présentées dans leur politique de confidentialité :

Lorsque vous installez le navigateur Vivaldi (« Vivaldi »), chaque profil d’installation se voit attribuer un ID utilisateur unique qui est stocké sur votre ordinateur. Vivaldi enverra un message en HTTPS directement à nos serveurs situés en Islande toutes les 24 heures, contenant cet ID, la version, l’architecture de l’ordinateur, la résolution de l’écran et le temps écoulé depuis le dernier message. Nous anonymisons l’adresse IP des utilisateurs de Vivaldi en supprimant le dernier octet de l’adresse IP de votre client Vivaldi, puis nous stockons l’emplacement approximatif résolu après avoir utilisé une recherche locale de type geoip. Le but de cette collecte est de déterminer le nombre total d’utilisateurs actifs et leur répartition géographique.

Traduit de l’anglais – Site officiel Vivaldi

7. Waterfox

Waterfox est un dérivé de Firefox. Néanmoins, il a été entretenu par une seule personne durant de nombreuses années. Une information fortement diffusée sur Reddit en février 2020 a prétendu qu’il travaillait pour une société de publicité payante à clic, System1. Face à la propagande qu’a connue cette nouvelle, l’achat de Waterfox par System1 a fini par être annoncé officiellement (décision probablement due à la forte diffusion de l’information).

Un contraste évident se pose ici. En effet, il est difficile de concevoir qu’une société de publicité puisse disposer d’un navigateur privé . Qui plus est un navigateur continuant de prôner une parfaite protection de la vie privée de ses utilisateurs. De plus, il a été signalé que System1 possède également des parts dans Starpage, un moteur de recherche privé situé aux Pays-Bas. Une étude approfondie des informations concernant ladite société à disposition permet d’affirmer que System1 se concentre sur la collecte de données :

Dans notre métier », ajoute M. Blend, « si nous pouvons rassembler autant de données que possible, les transmettre à nos ingénieurs et à nos scientifiques, puis gérer les deux efficacement, l’entreprise peut rapidement prendre de l’ampleur.

Traduit de l’anglais – Réponse officielle

Est-il encore possible d’accorder notre confiance à Waterfox en sachant que son nouveau propriétaire se concentre sur la collecte d’informations ? J’en doute fortement.

Navigateurs privés et sécurisés sur les appareils mobiles

La plupart des navigateurs recommandés dans le présent support sont également disponibles en version mobile, adaptés à Android et iOS. Cela dit, il s’agit entre autres de :

  • Firefox Focus : Un logiciel dérivé de Firefox dont la priorité est la protection de la vie privée des utilisateurs iOS et Android
  • Bromite : Ce navigateur fortement inspiré de Chromium n’est compatible qu’avec l’Android 4.4 et les versions plus avancées.
  • La version standard de Firefox est aussi assez pratique sur les appareils mobiles. Il suffit juste qu’il soit bien configuré, de sorte à apporter plus de confidentialité.

Confidentialité et compartimentation du navigateur

Les utilisateurs ont parfois besoin de rester connectés simultanément à différents comptes. Néanmoins, cela nuit est susceptible de nuire à la sécurité et à la confidentialité qu’offrent d’ordinaire les navigateurs. Par exemple, vous connecter à la fois Gmail et Facebook tout en continuant de naviguer sur Internet comporte des risques. En effet, cela revient à livrer aux trackers de ces deux applications la totalité de vos activités sur le web. Le cloisonnement des navigateurs privés reste une option envisageable dans ce contexte. Sa mise en place passe par l’utilisation d’un navigateur web différent pour chaque activité.

  • Le navigateur n°1 ne servira qu’à accéder à vos comptes en ligne nécessitant un mot de passe. Ce navigateur ne sera donc pas utilisé pour la navigation générale.
  • Le navigateur n°2 quant à lui ne sera consacré qu’à la navigation sur le web. En outre, il devra disposer de diverses configurations de confidentialité et ne devra enregistrer aucun historique de navigation.
  • Le navigateur n°3 pourrait être complètement verrouillé de sorte à offrir une confidentialité et une sécurité maximales.

En vous basant sur les risques encourus, vos objectifs et vos préférences, il est possible de configurer chacun de vos navigateurs privés pour un usage précis. Du moment où le cloisonnement est strictement maintenu et qu’aucune règle d’utilisation de navigateur n’est transgressée, vous ne devriez rencontrer aucun problème.

Machines virtuelles – Lorsqu’on en vient aux modalités de cloisonnement, il s’avère qu’utiliser des machines virtuelles contribue à la protection de la vie privée ainsi que renforcement de la sécurité. En utilisant VirtualBox (FOSS) sur votre ordinateur hôte, mettre en marche les machines virtuelles devient une tâche aisée.

Gestionnaires de mots de passe – Notifions également que selon le navigateur que vous avez l’habitude d’utiliser, y stocker vos mots de passe pourrait être une mauvaise idée. Surtout si on prend en compte la vitesse à laquelle les navigateurs sont en mesure d’enregistrer vos mots de passe. Toutefois, faire usage d’un gestionnaire de mot de passe sécurisé serait beaucoup moins risqué.

Add-on navigateurs pour la sécurité et le respect de la vie privée

Certes, certains navigateurs sont dotés de réglages permettant de protéger votre navigation sur internet. Mais vous pouvez toujours renforcer ces réglages grâce aux Add-on navigateurs. Ces derniers sont des modules complémentaires ou d’extension permettant d’affûter la sécurité et la confidentialité d’un navigateur privé.

Nous vous présentons ci-dessous certaines options sans pour autant garantir leur compatibilité avec votre navigateur :

  • uBlock Origin : Considérée comme particulièrement efficace, cette option vous permettra de bloquer les publicités envoyées à votre navigateur et d’empêcher tout suivi.
  • HTTPS Everywhere : Celui-ci est un module complémentaire de la Electronic Frontier Fondation. Il est destiné à crypter la connexion des sites web, de sorte qu’elle soit toujours en HTTPS et sécurisée.
  • Privacy Badger : Privacy Badger est également un module de l’EFF. Il est chargé du blocage des publicités d’espionnage et les traqueurs.
  • Cookie Autodelete – Grâce à cette extension, tous les cookies inutiles présents dans votre navigateur seront supprimés de façon automatique.
  • Decentraleyes : Ce système constitue une protection contre le suivi via les réseaux de diffusion de contenu.
  • uMatrix : Il vous offre le contrôle total sur les requêtes susceptibles de vous suivre après votre passage sur un site internet (configuration étendue nécessaire).
  • NoScript : Au cas où vous envisageriez personnaliser les scripts qui s’exécutent sur les sites web que vous visitez, NoScript est conçu à cet effet. Comme uMatrix, il est destiné aux usages avancés, car nécessitant plusieurs modifications.

Attention : Utiliser des modules complémentaires ou des extensions de navigateur n’est pas une opération sans risques. Pour cette raison, il est nécessaire de se renseigner sur les modules qu’on installe afin d’éviter d’être confronté à un logiciel espion ou encore à un système de collecte de données. Cette réalité s’applique majoritairement aux VPN gratuits et aux extensions de navigateurs proxy, en dépit de leurs excellentes notes sur Googleplay et les Apple stores.

Le mode  » navigation privée  » n’a de privé que le nom

La plupart des gens partent du principe qu’utiliser le mode  »navigation privée’‘ ou  »incognito » d’un navigateur leur assure un certain respect de leur vie privée, déduction erronée.

La seule fonction du mode navigation privée est d’empêcher le stockage de cookies sur votre navigateur. Il rend aussi l’enregistrement de l’historique et des mots de passe inactifs.

Cependant, votre fournisseur d’accès à Internet peut toujours voir les sites que vous visitez. Prenez également en compte le fait que ces fournisseurs sont contraints par la loi d’enregistrer ces données et de les mettre à la disposition des forces de l’ordre au besoin.

De plus, les sites, les publicités et les traqueurs en tout genre peuvent toujours accéder à votre adresse IP ainsi et à votre localisation. La relation entre votre adresse IP réelle et votre localisation (relation présente par l’intermédiaire de votre fournisseur internet) ne fait que simplifier votre suivi et votre identification.

Pour venir un tant soit peu à bout de ces problèmes, nous vous recommandons l’utilisation d’un bon VPN. En ce qui concerne les modalités d’utilisation d’un VPN, elles consistent essentiellement à souscrire à un abonnement et à télécharger l’application, tout comme vous le faites pour votre antivirus. Voici quelques-uns des avantages qu’un VPN offre :

  • Le cryptage automatique de votre trafic internet. Ainsi, votre Fournisseur d’Accès Internet n’aura pas accès à vos données de navigation. Il ne pourra observer que les données cryptées, vos activités en soi étant hors de portée.
  • Dès l’instant où vous vous connectez à un serveur VPN, ce sont l’adresse IP et l’emplacement de ce serveur qui remplaceront les vôtres. Vous êtes ainsi impossibles à localiser.
  • Avec un VPN, il vous est également possible, quelle que soit votre localisation, de profiter de contenus géo-limités tel le streaming Netflix.
comment fonctionne un vpn

Au cours de nos tests, trois VPN ont réussi à sortir du lot :

  • NordVPN : VPN réputé pour son étonnante vitesse, le prix de son abonnement est accessible (avec une réduction de 70% applicable). On constate également qu’il porte une attention particulière à la sécurité des données de sa clientèle et à la protection de leur vie privée.
  • ExpressVPN : Offrant trois mois supplémentaires pour l’abonnement 1 an, ce VPN est digne de confiance, dispose d’une bonne vitesse de connexion et est efficace. Il n’a révélé aucune anomalie au cours des audits effectués par les tiers
  • Surfshark : Ce VPN, récent et pas cher, a déjà une excellente réputation. Son rapport qualité / prix est imbattable, surtout avec la promotion de 83% de remise.

D’autres VPN proposant des prix plus abordables et disposant de bonnes caractéristiques sont disponibles.

Conclusion sur la sécurité des navigateurs et la protection de la vie privée

Lorsque vous surfez sur le web, il est essentiel que vous disposiez d’un navigateur privé. Il s’agit du moyen de sécuriser vos données et votre vie privée en ligne.

Néanmoins ce navigateur doit répondre à vos besoins. Cela étant, le choix d’un tel navigateur n’incombe qu’à vous parmi les multiples options recommandées.

Par ailleurs, il faut que vous envisagiez d’employer un bon bloqueur de publicités. Cela tient au fait que les annonces fonctionnent comme un suivi de vos activités en ligne par les tiers.

S’agissant de protéger la vie privée, il faut également que vous pensiez à vous protéger contre les empreintes digitales de votre navigateur. Vous devez aussi mettre vos données à l’abri des fuites de navigateur WebRTC. Sinon, ces dernières pourraient révéler votre identité, malgré l’utilisation d’un VPN.