Vous cherchez un VPN gratuit illimité ? Lisez ceci

Ayant connu les nombreux avantages d’utiliser un VPN, nombreuses sont les personnes qui aujourd’hui sont à la recherche de VPN gratuit pouvant leur faire économiser de l’argent sans prêter attention aux risques auxquels ils seront exposés. Mais cela reste une mauvaise idée. Malgré leur apparence de logiciel conçu pour vous protéger contre les intrusions, les VPN gratuits sont devenus des moyens par lesquels des individus malintentionnés se font de l’argent sur votre dos.

Tout d’abord, soyons sur de nous entendre sur ce qu’on appel un VPN gratuit.Un VPN gratuit est un service qui vous permet d’avoir accès à un réseau de serveurs VPN, ainsi qu’aux logiciels nécessaires, sans avoir à payer le moindre euros.

Notons qu’en matière de serveur VPN rien n’est gratuit. Tout d’abord, l’hébergement d’un réseau de serveurs VPN est soumis à des frais de fonctionnement. Mais il y a aussi, le développement,le support de l’application, le personnel… qui entraînent des dépenses mensuelles. Étant donné que d’importants frais sont présents lors de l’utilisation des services VPN, quelle peut-être la raison de voir autant de VPN totalement gratuits disponibles ?

En réalité, l’utilisation des VPN profite à des personnes tiers qui tirent profit des utilisateurs. Généralement, ces personnes collectent les données des utilisateurs dans le but de les revendre. Lorsque vous utilisez une application VPN gratuite sur votre appareil, celle-ci peut facilement collecter vos données dans l’intention de les revendre à des réseaux publicitaires. En résumé, nous pouvons dire que la majorité des services de VPN gratuit sont à la fois dangereux et intrusifs.

La bonne nouvelle pour ceux qui aimeraient tester des VPN gratuits en toute sécurité, c’est qu’il existe des VPN d’essai gratuit, mais qui vous offre une quantité limitée de bande passante.

Les différents VPN gratuits.

Nous avons deux grandes catégories distinctes de services VPN gratuits : il y a les VPN gratuits illimités et les VPN freemium.

VPN gratuits illimités

La spécificité de cette catégorie de VPN est qu’elle nous donne un accès illimité aux serveurs VPN gratuitement. Les audits réalisés sur cette catégorie de VPN ont révélé que la majorité de ces VPN sont souvent considérés comme dangereux. Un peu plus bas, je vous explique, en m’appuyant sur ces audits, les dangers auxquels les VPN gratuit vous exposent.

Ne pensez pas qu’il existe un service VPN gratuit en tant que tel. En effet lorsque vous utilisez des logiciels VPN gratuits, vous payez souvent les propriétaires des serveurs avec vos données qu’ils collectent à votre insu et qu’ils revendent à des tiers. En gros, c’est avec vos données confidentielles que vous payez les VPN considérés comme gratuits.

VPN freemium

Ce sont des VPN normalement payant, mais qui permettent d’utilisr une partie limitée de leur services. Vous disposez donc dans ce cas d’une quantité limitée de bande passante sur une durée donnée. Une fois la période d’essai ou le quota de données utilisé, le fournisseur vous demandera de passer à la version payante pour continuer à profiter des services qui vous sont offerts.

Dans ce cas, qui paye ? Pour les VPN freemium, les clients déjà passés en version payante payent leur service, mais également payent pour ceux en mode gratuit. C’est donc un inconvénient si vous êtes payant, car non seulement vous payez les services qui vous sont offerts, mais vous payez également le service offert aux utilisateurs en mode gratuit durant leur période d’essai. Au même titre, les réseaux de serveurs, les vitesses et le personnel d’assistance peuvent également être mis à rude épreuve par le nombre non contrôlé d’utilisateur freemium.

En somme, nous pouvons dire que les deux formes de VPN gratuit ont chacun un grand inconvénient.

Quels dangers à utiliser un VPN gratuit ?

Voici sept différentes raisons pour lesquelles un service VPN gratuit illimité est considéré comme dangereux.

1. Logiciel malveillant VPN

Plus de 38% des [applications VPN gratuites] contiennent des logiciels malveillants…

Traduit de l’anglais – Etude de CSIRO

En effet, il existe différentes formes de malwares (logiciel malveillant) qui représentent un danger pour vous et qui portent atteinte à votre confidentialité, et conçues dans le but de voler vos données. Une fois vos données volées, elles peuvent être utilisées pour :

  • Collecter vos données dans le but de les vendre à des tiers
  • Vous inonder de publicités ciblées et de courriels de spam.
  • Accéder à vos comptes bancaires
  • Détourner vos comptes en ligne
  • Voler vos biens ou vos produits numériques
  • Verrouiller ou crypter vos appareils dans le but de vous soutirer de l’argent (ransomware)

Il existe un nombre considérable de VPN totalement gratuits contenant des logiciels malveillants. Les études de CSIRO sur le sujet ont révélé que 38% des VPN gratuits d’Android contiennent généralement des programmes malveillants. Le plus effrayant est que les plus dangereux de ces VPN sont pour la plupart utilisés par des millions de personnes et sont généralement très bien notés.

VPN master, de la société Aresmob Studio est un exemple de VPN gratuit. L’application s’appelle ‘’VPN Master – Free VPN proxy’’ et elle est officiellement répertoriée dans la boutique Google Play. Sa notation s’élève à 4,5 et possède environ 100 000 téléchargements.

application android VPN Master Free vpn

Malencontreusement, cette application a obtenu huit résultats positifs pour des logiciels malveillants. L’analyse du fichier apk de l’application par VirusTotal nous présente les résultats suivants.

resultat du test de l'application VPN Free Master

Remarque : il faut noter que les évaluations que vous voyez sur Google Play Store ou Apple Store sont presque insignifiantes. L’exemple que nous avons donné ci-dessus nous montre une application bien notée qui est utilisée par des milliers d’utilisateurs alors que celle-ci est dangereuse, malveillante et envahissante.

Depuis la publication des résultats par CSIRO, l’application a été retiré du Playstore. Mais devinez qui a publié une « nouvelle » application VPN gratuite Android dés le lendemain: Aresmob Studio. Cette application est toujours disponible sur le Playstore et a été installée sur plus de 1500 appareils.Ils ont simplement changé le nom et c’est tout…

application android VPN gratuite

2. Suivi VPN gratuit

Nous avons identifié la présence d’au moins une bibliothèque de suivi dans 75% des applications VPN gratuites prétendant protéger la vie privée des utilisateurs.

Traduit de l’anglais – Etude de CSIRO

Comme pour les logiciels malveillants, un tracking invisible vise à collecter vos données personnelles.

Selon une étude menée par CSIRO sur 283 applications de VPN gratuites, 75% d’entre elles contenaient dans leur code source un code de suivi. Ces bibliothèques de suivi constituent en effet l’un des moyens les plus utilisés dans le but de collecter des informations de l’utilisateur qui s’avèrent pour la plupart du temps être précieux pour la publicité et l’analyse.

Prenons l’exemple de Betternet, un service VPN gratuit basé au Canada. L’étude de cette application par la CSIRO a montré que l’application Betternet gratuite pour Android contenait dans son programme 14 bibliothèques de suivi différentes qui collectent à votre insu vos données ainsi qu’une présence élevée de malware.

Cela reste ironique, car Betternet commercialise son VPN gratuit comme un outil pouvant garantir la sécurité et la confidentialité de vos données.

page d'accueil de Betternet

Certes, la majorité des VPN gratuits vont se présenter à vous comme des logiciels vous permettant de garantir la sécurité et la confidentialité de vos données, mais beaucoup d’entre eux ont été pris la main dans le sac. La majorité de ces VPN gratuits intègre dans leur programme des bibliothèques de suivi ainsi que des malwares. Cela devrait retenir notre attention, car un nombre considérable d’utilisateurs font confiance à ces logiciels afin que ceux-ci puissent assurer la sécurité et la confidentialité de leurs données.

En gros, les VPN gratuits sont pour la plupart du temps des logiciels espions qui, sous le couvert de la protection des données, collectent vos données.

3. Accès de tiers à vos données

Une fois collectées grâce aux VPN gratuits, vos données sont soit vendues, soit transférées à des tiers dans un but lucratif. Maintenant, essayons d’examiner comment certains grands fournisseurs de VPN gratuits vous montrent de façon claire que vos données sont collectées.

VPN gratuit Opera (dans le navigateur)

Vous connaissez certainement le navigateur Opera. Si ce n’est pas le cas, sachez que Opera est un navigateur internet assez populaire, utilisé par des milliers de personnes. Il appartient à un consortium chinois, qui intègre dans ce navigateur un VPN gratuit illimité. En observant ce navigateur, on voit qu’il s’agit en effet d’une stratégie destinée à collecter et partager vos données personnelles.

Une section de la politique de confidentialité de confidentialité d’Opera vous montre que le VPN gratuit n’est qu’un outil de collecte de données. Une raison de plus qui devrait vous inciter à lire correctement la politique de confidentialité des logiciels avant leur installation.

Actualités

Pour vous fournir un contenu d’actualité plus pertinent dans certains pays et certaines langues, nous recueillons certaines informations sur les articles que vous lisez dans le fil d’actualité natif de l’application, ainsi que sur votre localisation générale. Ces informations sont liées à un News ID généré de manière aléatoire et peuvent être stockées sur nos serveurs jusqu’à trois mois.

Annonces personnalisées

En fonction des identifiants publicitaires et de votre localisation générale, certaines de nos applications mobiles peuvent diffuser des publicités ciblées. Ces publicités sont fournies par nos partenaires de monétisation. Vous pouvez toujours ajuster vos choix de publicités personnalisées dans le menu « Paramètres » de l’application ou dans les paramètres de votre système d’exploitation.

Nous recueillons ces données dans le cadre de nos intérêts commerciaux légitimes. Comme indiqué dans nos contrats de licence d’utilisateur final et nos conditions d’utilisation, nos applications sont prises en charge par la publicité. La collecte de ces informations nous aide à compenser les coûts de notre activité et à offrir une expérience plus personnalisée à l’utilisateur.

Traduit de l’anglais – Politique de confidentialité d’Opéra

Pour résumer en quelques mots : vous êtes le produit.

Essayons maintenant d’examiner d’autres VPN considérés comme gratuits qui sont assez populaires et comment ceux-ci laissent des tiers d’accéder à vos données.

Tuxler (VPN gratuit)

Nous partageons également les données techniques que nous recueillons sur vos habitudes de navigation et votre appareil (telles que les données relatives à nos cookies, aux pixels de traçage et aux technologies similaires) avec d’autres sociétés de publicité dans l’écosystème de la publicité numérique. Cela leur permet, ainsi qu’à nous, de mieux cibler les publicités qui vous sont destinées.

Traduit de l’anglais – Politique de confidentialité de Tuxler

GO VPN

GO VPN est une application de VPN gratuit appartenant à une société chinoise de collecte de données appelées TalkingData (renommée GoVPNApp depuis). Cette application se retrouve dans la boutique de Google Play, elle est notée 4.2 et téléchargée plus d’ un million de fois !!

application vpn android GoVPN

Voici ce que dit leur politique de confidentialité:

La collecte d’informations et leur utilisation
Nous recueillons plusieurs types d’informations à des fins diverses afin de vous fournir et d’améliorer notre service.
Cookies et données d’utilisation
Nous pouvons recueillir des informations que votre navigateur envoie chaque fois que vous visitez notre service ou lorsque vous accédez au service par ou via un appareil mobile (« données d’utilisation »).
Ces données d’utilisation peuvent inclure des informations telles que l’adresse IP de votre ordinateur, le type et la version de votre navigateur, les pages de notre service que vous visitez, l’heure et la date de votre visite, le temps passé sur ces pages, les identifiants uniques de votre appareil et d’autres données de diagnostic.
Lorsque vous accédez au Service par ou via un appareil mobile, ces données d’utilisation peuvent inclure des informations telles que le type d’appareil mobile que vous utilisez, l’identifiant de votre appareil mobile, l’adresse IP de votre appareil mobile et votre système d’exploitation mobile. Ces données sont uniquement utilisées pour le suivi et la correction des bogues.
Données de suivi et cookies
Nous utilisons des cookies et des technologies de suivi similaires pour suivre l’activité sur notre service et détenir certaines informations.

Traduit de l’anglais – Politique de confidentialité de GoVPNApp

De nos jours, la proposition de logiciels gratuits dans le but de collecter vos données est devenue un modèle commercial très répandu pour les industries de technologie. Demander à Facebook ou à Google.

Concernant Facebook, il collecte vos données personnelles grâce à l’arnaque des VPN gratuits. Il s’avère que Facebook se servait de l’application VPN gratuite Onavo Protect pour collecter des informations de plusieurs millions d’utilisateurs ayant téléchargé l’application. Il recueillait en effet les données sur les applications et les habitudes de navigations des utilisateurs.

4. Vol de bande passante

Certaines entreprises se permettent d’utiliser les VPN gratuits pour voler la bande passante des utilisateurs et les revendent à d’autres personnes.

Nous pouvons prendre comme exemple le service VPN de HOLA qui volait la bande passante des utilisateurs dans le but de les revendre frauduleusement par l’intermédiaire de sa société sœur Luminati.

L’utilisation du service de VPN gratuit de HOLA a mis en danger certains utilisateurs alors que d’autres personnes utilisaient leur bande passante pour leurs propres activités (comme sur un réseau P2P).

Lorsque vous lisez attentivement la politique de confidentialité de HOLA VPN, vous pouvez clairement voir :

  • HOLA peut partager les données des utilisateurs avec des tiers… « à des fins supplémentaires, notamment de marketing, de recherche et d’analyse ».
  • « Nous pouvons partager votre adresse électronique (si nous l’avons recueillie) avec nos partenaires commerciaux et nous pouvons l’utiliser nous-mêmes afin de vous fournir des nouvelles et des offres commerciales ».

Leurs conditions d’utilisation indiquent aussi explicitement

En échange de l’utilisation gratuite de Hola Free VPN Proxy, Hola Fake GPS location et Hola Video Accelerator, vous pouvez être un pair sur le réseau Luminati. En faisant cela, vous acceptez d’avoir lu et accepté les conditions d’utilisation de l’accord de service SDK de Luminati. Vous pouvez vous désinscrire en devenant un utilisateur PLUS.

Traduit de l’anglais – Conditions d’utilisation d’Hola VPN

L’accès à vos données par des tiers peut s’avérer risqué et très dangereux.

5. Détournement de navigateur

Les services VPN peuvent collecter vos données à des fins de marketing, aussi ils peuvent détourner vos navigateurs gratuits. Ces VPN gratuits détournent votre navigateur vers des sites web partenaires sans votre autorisation.

Pour illustrer, nous pouvons prendre l’exemple de Hotspot Shield un VPN gratuit très populaire et qui possède de nombreux utilisateurs.

Le constat effectué est que l’application Hotspot Shiels redirigeait par l’intermédiaire de ses réseaux partenaires les requêtes HTTP vers des sites de e-commerce, tel que l’eBay et Alibaba. Les réseaux partenaires dont il s’agit dans cet exemple sont des sociétés de publicité en ligne : Conservant Media et Viglink.

publicité du logiciel VPN hotspotshield

Hotspot Shield ne se contente pas seulement de détourner votre navigateur, on a également retrouvé dans le programme de cette application VPN une bibliothèque de suivi.

L’étude menée par CSIRO nous permet d’en savoir plus sur cette application :

Nous avons identifié deux applications VPN gratuites (VPN Services Hotspot Shield by AnchorFree et WiFi Protector VPN) injectant activement des codes JavaScript en utilisant des iframes à des fins de publicité et de suivi. Les deux applications prétendent protéger la vie privée des utilisateurs et assurer la sécurité et l’anonymat. Cependant, dans le cas d’AnchorFree [Hotspot Shield], elles fournissent également des services publicitaires. Notre analyse statique du code source des deux applications a révélé qu’elles utilisent activement plus de cinq bibliothèques de suivi tierces différentes.

Traduit de l’anglais – Etude CSIRO

Hotspot Shield a été officiellement cité en 2017 dans un rapport déposé devant la commission fédérale du commerce de Washington pour des violations portant atteinte à la vie privée de ses utilisateurs.

6. Fuites de données

Les VPN sont créés dans le but de sécuriser et de garantir la confidentialité de vos données entre vos appareils et le serveur VPN.

Mais malheureusement, ceci n’est pas le cas. J’ai constaté en testant plusieurs services VPN gratuits comme payants que ces VPN fuitent les données exposant ainsi les utilisateurs. Ces fuites peuvent être sous la forme d’adresses IP ou de fuites de DNS qui est un problème très courant que l’on retrouve au niveau des VPN gratuits.

L’étude de CSIRO a trouvé, en testant plus de 282 VPN gratuits différents, un taux de 84% de VPN qui exposent l’adresse IPv6 réelle et unique de l’utilisateur. Également plus de 66% des VPN gratuits fuitent les requêtes DNS, exposant ainsi l’historique et la localisation de la navigation de l’utilisateur.

Ces différents fuitent rendent les VPN gratuits inutiles et particulièrement dangereux.

7. Des cas de fraude avec les VPN gratuits

Lorsque vous utilisez un VPN gratuit, cela peut s’avérer être très dangereux pour la simple raison que ces VPN exposent des informations sensibles vous concernant. Et aussi dans le cas où vos données personnelles sont collectées par le suivi et des logiciels VPN malveillants pour être envoyées à des tiers. Comme nous l’avons déjà vu avec l’application VPN HotspotShield, ils existent des VPN gratuits qui donnent à certaines personnes un accès direct à vos données et leur permettent par la suite de se dégager de toute responsabilité dans le cas de vol d’identité ou de fraude financière.

Un exemple que j’ai pu trouver avec Hotspot Shield, un VPN qui permet à des tiers d’accéder à vos données et cela est indiqué noir sur blanc dans leurs politiques de confidentialités. Il faut noter que cet exemple concerne la version payante de Hotspot Shield, ce qui ne laisse rien présager de bon pour leur application gratuite.

extrait forum anglais

Sachez qu’il est très difficile de pouvoir connaitre la source exacte d’une activité frauduleuse. Mais notez que le fait d’utiliser des logiciels VPN gratuits qui exposent vos données ne vous est d’aucune aide.

Le modèle économique des entreprises de VPN totalement gratuit rend l’utilisation de leur logiciel dangereuse.

Maintenant que vous avez connaissances de ces dangers, je vais tout de même vous présenter des VPN gratuits efficaces et des alternatives plus sécurisées.

Quel est le meilleur VPN gratuit ?

Tenant compte de tous les risques et danger lié à l’utilisation des services de VPN gratuit cité plus haut, je ne peux pas vous nommer un seul VPN gratuit pouvant être considéré comme meilleur que les autres. Mais noter qu’il existe généralement deux types de VPN gratuit :

  1. D’une part, nous avons les VPN gratuits illimités. Le fonctionnement général de ces types de VPN est qu’il monétise les utilisateurs grâce à la collecte des données de ceux-ci. Ceci peut pour la plupart du temps s’avérer dangereux et risqué pour les utilisateurs de ce type de service VPN. Bon nombre de ces VPN divulguent souvent l’adresse IP de l’utilisateur. Aussi, ces VPN collectent divulguent et partagent les données des utilisateurs qui peuvent s’avérer être sensible. La grande majorité de ces VPN est souvent infectée par des programmes malveillants et des bibliothèques de suivi. C’est donc la raison pour laquelle je vous déconseille d’utiliser les VPN gratuits illimités.
  2. D’autre part, nous avons les VPN Freemium : ce sont des VPN qui généralement se présentent sous la forme d’échantillon gratuit et qui vous offrent une quantité limitée de données que vous utilisez sur une période donnée dans le but de vous convaincre de passer à la version payante.

Ce que je vous conseille, si vous avez malgré tout envie d’essayer un VPN gratuit, c’est d’opter pour la seconde catégorie, c’est-à-dire les VPN Freemium.

J’ai eu à tester trois VPN gratuits différents qui vous offrent une quantité limitée de données gratuite et qui semblent plutôt avoir de bonnes réputations. Il s’agit principalement de :

  • TunnelBear : c’est un service tunnel basé au Canada et qui vous offre gratuitement 500Mo de données pour la version d’essai. Ne vous emballez pas trop vite, 500Mo de données ne dureront pas très longtemps. Vous serez donc obligé de passer à la version payante en faisant un abonnement. Les forfaits payant pour ce service de VPN commencent à partir de 3.33$/mois. Je suis passé au forfait payant pour tester les applications et les vitesses de TunnelsBear sur l’ensemble de leur réseau afin de vérifier l’efficacité de leur service. Malheureusement, TunnelBear n’a pas su être à la hauteur de mes attentes, car il ne s’est pas montré performant et n’a pas eu de recommandation.
  • Trust.Zone : c’est un service VPN basé aux Seychelles et qui vous offre gratuitement 3GO de données utilisable durant une période de trois jours. Le tarif payant commence à partir de 2.09€/mois. Il s’est révélé performant dans l’ensemble, mais l’inconvénient est qu’il n’offre qu’une seule application dédiée pour Windows.
  • Windscribe : c’est un service VPN canadien qui vous offre pendant une version d’essai 10GO de données et dont l’abonnement payant commence à partir de 4,08$/mois. C’est un VPN qui a l’air décent, mais qui présente quelques problèmes de vitesses et de fiabilité.

Parmi ces VPN, noter qu’il existe aussi des problèmes que l’on doit prendre en compte

  1. Données gratuites très limitées. La quantité de données que l’on vous offre au cours de la période d’essai ne vous permet pas de tester le service de façon adéquate. Vous brûlez rapidement les données qui vous sont offertes.
  2. Pas de remboursement : une fois que vous passez à la version payante après la période d’essai, vous n’obtiendrez pas de remboursement en cas d’insatisfaction.
  3. Les utilisateurs gratuits : le problème à ce niveau est que les utilisateurs passés en mode payant, paye non seulement la bande passante qu’ils utilisent, mais également celle des utilisateurs du VPN gratuit.

C’est la raison pour laquelle je vous conseille plutôt d’essayer gratuitement un VPN sécurisé.   

Essai gratuit de VPN

En fin de compte, si vous souhaitez voir un service VPN sûr, sécurisé et rapide, il vous faut mettre la main à votre poche.

Même avec les services VPN gratuit, vous consommerez rapidement les données gratuites et vous serez obligé de payer. Voilà pourquoi la meilleure option est d’opter pour un VPN qui vous offre une longue période d’essai et vous permet d’annuler votre service en cas d’insatisfaction et de vous faire rembourser.

Voici deux principaux VPN qui vous offrent une période d’essai sans risque de 30 jours. Vous payez d’avance votre abonnement et en cas d’insatisfaction vous vous faites rembourser à 100%. Le remboursement se fait sans discuté et en totalité pendant les 30 jours.

  1. NordVPN : C’est une excellente option, puisque je l’ai placé premier dans mon article sur les meilleurs VPN. Une réduction de 70% est disponible en ce moment.
  2. ExpressVPN : il est actuellement le meilleur VPN que j’ai testé en termes de performances globales (vitesse, fiabilité et sécurité). Ce service VPN vous offre actuellement un coupon gratuit de trois mois supplémentaires

Si vous le souhaitez, vous pouvez également opter pour d’autre VPN avec une période d’essai gratuit

Conclusion sur les services de VPN gratuits

Malgré les nombreux risques auxquels sont exposés les utilisateurs de services VPN gratuits, cela ne semble pas gêner grand monde, car de plus en plus de personnes se tournent vers ces services VPN pour garantir la sécurité et la confidentialité de leurs données, ou même pour débloquer certain contenu ou accéder à Netflix. Avec ces tendances, l’utilisation de ces types de services VPN ne cesse de croître.

Aussi, bien que nous soyons conscients des risques liés aux VPN gratuits, nous assistons à un arrivage massif, dans les store de Google ou d’Apple, de centaine d’applications VPN gratuites qui sont pour la plupart très bien notées.

Si vous ne souhaitez pas mettre beaucoup d’argent dans un VPN, vous pouvez sans doute trouver des VPN bon marché, comme NordVPN, qui vous sont sécurisé et très abordable (en profitant de code de réduction).

De toutes les façons en matière de VPN rien n’est vraiment gratuit, d’une manière ou d’une autre vous payez le service que l’on vous offre.